L’époque où le jeu de rôle ça faisait peur, brr

On entend encore parler de l’émission de Mireille Dumas sur le jeu de rôle, diffusée en 1994 !

A l’époque, j’étais au collègue, je commençais à faire du jeu de rôle et il est vrai que ce n’étais pas super sexy, héhé. Ceci dit, s’il y avait une certaine stigmatisation pour un certain parquet de geekeries, le JDR était tellement méconnu qu’on pouvait quand même jouer sans se voir persécuté ! Tout au plus, je me rappelle que lors d’un goûter pris avec ma classe et ma prof de maths en seconde, en fin d’année, un petit tour de table m’a permis d’indiquer que je faisais du jeu de rôle et…. ma professeur a alors fait la moue, avec une remarque du genre, “c’est pas dangereux, ça ?” 😀 ça n’était pas allé plus loin, mais on peut supposer qu’elle avait vu la fameuse émission “Bas les Masques”.

Et alors ? De quoi ça parlait ? De tristes faits divers dont on a essayé d’extirper à tout prix des explications précises et définitives. Je ne saurais pas m’exprimer sur ces décès de manière pertinente, donc je vais m’abstenir. Simplement, on aura bien pu constater depuis que le simple fait de pratiquer le JDR ne génère pas l’apparition de hordes d’ados assoiffés de mort. Ce hobby se porte même plutôt bien aujourd’hui. Pratiqué par tout un tas de personnes aux profils très divers, je dirais même qu’il vit un âge d’or qui a de bonnes chances de durer encore un moment. Profitons-en !

Mais si vous voulez en savoir plus sur une certaine histoire du JDR en France, vous pourrez voir cette émission sur Youtube, ici sur la chaîne de Pierre Rosenthal. C’est en deux parties. Bien sûr, ça parle de manipulation, d’excès, de profanations de cimetière, etc.

Partie 1 :

Partie 2 :

Que dire de plus ?
C’est du passé. Complètement. Définitivement, sans doute. Le fait d’y jeter un oeil peut permettre de se “rappeler” et de mieux comprendre certaines références qui sont régulièrement faites à cette émission de-ci de-là. Mais bien sûr, on peut tout à fait s’en passer.

Sur ce, je vous laisse, je dois aller ne pas sacrifier une chèvre,
Feldo

About the author

Comments

  1. T’as déjà eu du bol que ça n’ait pas été tout simplement interdit! Avec tous ces dès que vous trimballez, moi je dis que c’est la pente glissante vers l’addiction aux jeux de hasards au fond d’une taverne pourrie.

    1. Ah, ce serait un sujet intéressant en fait !!
      Je connais peu de gens addicts aux jeux d’argent. Ok, j’ai connu deux personnes de ce groupe, c’est pas ouf pour établir des stats mais aucune ne faisait de JDR.

      J’en conclus tout de même aussi sec que les rôlistes sont en partie immunisés au loto, voilà.

      Je pense qu’à force de lancer des dés bizarres, on finit par se rendre compte qu’on ne triche pas avec les probabilités faibles !! Elles tombent bel et bien rarement :p

      Ou alors c’est juste que le fait de lancer ces dés bizarres assouvit notre besoin d’excitation lié à cette mécanique cérébrale.

      Ou alors c’est faux et il y a plein de rôlistes addicts. Je sais pas. Mais ce serait une étude intéressante !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.