La guerre des poireaux

On ne s’attend pas forcément à voir un pot-au-feu devenir l’arène de combats acharnés entre poireaux multicolores. Attendez de jouer à Leek Wars !

Oui, Leek Wars, et d’ailleurs on remarquera que je perpétue ici les mêmes déboires de traduction qui nous ont (heureusement) donné en français La guerre des étoiles plutôt que Les guerres de l’étoile 😀

Mais c’est quoi leek machin ?! C’est un jeu web français permettant de programmer les pseudo-IAs de vos guerriers (les poireaux, donc). En effet, toutes vos actions auront lieu en amont des combats : gestion de l’équipement, des stats, et surtout du code dictant à chaque poireau son comportement.

Ensuite, une fois que la baston commence, vous n’avez plus qu’à serrer votre chapeau ou votre bonnet (bleu marine si vous voulez vous la jouer Mickey dans Rocky) en attendant de voir votre poulain défoncer son adversaire. Si vous perdez, rien de grave, tachez de voir ce qui a cloché dans le combat pour affiner votre algorithme (l’Al-Gore-rhythm diraient Kimmy Schmidt et ses potes ;)).

Okay, pas beaucoup de rapport avec la choucroute (le pot-au-feu pardon), mais j’aime bien Kimmy et les algorithmes alors je peux pas laisser passer l’occasion :

Concrètement, ça se passe comment ?

Déjà, vous vous inscrivez sur le site de Leek Wars.
Au passage si vous m’indiquez comme parrain, Feldo, bah… on gagnera pas grand chose ni vous ni moi… mais ça permet au moins de débloquer quelques trophées 😉 et puis je pourrai plus facilement repérer votre compte et vous filer un coup de main en cas de besoin !

Une fois ceci fait, vous aurez un nom d’éleveur, et le nom de votre premier poireau (vous pourrez en avoir quatre à terme). Ce poireau dispose d’un petit lot de points de caracs à répartir. Je vous conseille de les mettre surtout en force au début (et p’tet une partie en points de vie).

Mon 4ème poireau, le ‘tit jeune.

La baston peut commencer ! Cliquez sur le potager et vous pourrez sélectionner un adversaire à combattre. Suivant l’issue, vous gagnerez plus ou moins de pognon (habs) et de points d’expérience.

Bien sûr, votre poireau il est tout crevé au début. Jetez un coup d’œil à l’éditeur et vous verrez le code dictant son comportement, c’est très très basique ! Vous devez avoir quelque chose de ce genre :

// On prend le pistolet
setWeapon(WEAPON_PISTOL); // Attention : coûte 1 PT

// On récupère l'ennemi le plus proche
var enemy = getNearestEnemy();

// On avance vers l'ennemi
moveToward(enemy);

// On essaye de lui tirer dessus !
useWeapon(enemy);

C’est un code qui est parcouru à chaque tour de jeu (le combat dure 65 tours maximum, et finit en égalité si personne n’a vaincu entre temps). En gros, dans notre code de base, le poireau dégaine, puis il cherche l’ennemi le plus proche, se rapproche de lui, et tire !

Certaines actions coûtent des PT (points d’action). On démarre avec 10 PT et l’arme de départ ne consomme que 3 points par attaque. En attaquant ainsi une fois, on finit donc chaque tour avec des points inutilisés.

Il est donc facile d’améliorer rapidement ce code en copiant déjà trois fois la ligne permettant de tirer. Copiez-la simplement !

// On essaye de lui tirer dessus !
useWeapon(enemy);
useWeapon(enemy);
useWeapon(enemy);

Bien sûr, on est là dans ce qu’il y a de plus simple comme modif. On pourrait utiliser une boucle (for, while, etc.) pour répéter l’action suivant des conditions choisies (tant qu’il reste assez de PT pour tirer par exemple). On pourrait aussi effectuer un test avant de tirer, en utilisant une fonction qui permet de savoir si on peut utiliser l’arme (ça checke la ligne de vue, la portée, le nombre de PT, tout ça…).

Mais on détaillera ce genre de choses dans des tutos plus approfondis. En attendant, voilà de quoi vous permettre de battre au moins quelques poireaux 😉 et puis le site du jeu contient déjà pas mal d’aide en interne, sans compter son forum et sa zone de « chat » où vous pourrez toujours trouver un peu de monde pour répondre à vos questions.

Alors, à vos poireaux et à bientôt dans l’arène du pot-au-feu !

3 commentaires sur “La guerre des poireaux

  1. À chaque fois que tu en parles se rapproche un peu plus le moment où je créerai un compte, mais le côté programmation me fait un quand même peur peur, j’ai peu d’y passer d’y passer beaucoup trop de temps. Cela-dit, si comme tu sembles l’annoncer tu publies quelques tutos j’aurais plus grande excuse pour pas m’y mettre. J’attendrai peut-être la mort de mon perso actuel dans Fractal quand même…

    1. Tout dépend de ce qu’on veut en tirer ou expérimenter. Si on veut être au top du classement, c’est clair qu’il faut être programmeur pro. Si on veut juste gravir qques échelons et s’initier à qques notions de programmation dans le cadre d’un jeu, alors de simples tutos peuvent suffire pour comprendre et mettre en pratique quelques briques de base de la prog. Dans tous les cas, la communauté est assez active et prête à aider, mais y’a pas (encore) de RP exprimant la douleur des poireaux face à leur vie de combats incessants !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.