Pourquoi les gobelins ?

Share Button
Gobelin
Illustration : Evey Lockhart

J’ai traduit un billet de blog anglais que j’ai trouvé sympathique, l’original est là : https://violentmediarpg.blogspot.fr/2016/10/why-goblins.html

Bon, ça rend mieux en version originale tout de même, mais voici donc l’essentiel de cette réflexion sur les gobs qui se place à mi-chemin entre l’essai et le poème :

Les gobelins ne se soucient de rien, d’une façon qui fait nombre de jaloux.

Leurs propres vies comptent à peine. Ce sont des êtres de 4 ans qui se shootent aux amphétamines et au nihilisme.

Par extension, rien d’autre que le moment présent ne compte pour eux, rien d’autre que le moment présent n’existe pour un gobelin. Le passé ou le futur n’a aucun sens ; tous deux mènent à l’inexistence.

Ceci leur permet d’être dans la présence d’une façon qu’aucun yogi, gourou ou moine ne pourrait égaler.

Nous aurions le droit de les jalouser s’ils étaient réels.

Ainsi, dans les mondes où ils sont réels, imaginez combien ils peuvent être haïs.

Imaginez le peu de cas qu’ils feraient de toute chose, du peu de cas qu’ils pourraient faire de quoi que ce soit.

C’est pourquoi la gobeline rit quand vous tranchez le pied de son frère. C’est pourquoi le frère cogne sa sœur avant de se préoccuper de vous pour tenter de mordre votre tendon d’Achille.

Les gobelins voient la blague absurde de l’existence. Les gobelins sont la blague absurde de l’existence.

– Evey Lockhart

Concours de poésie vogonne !!

Share Button

REPENTEZ-VOUS, PAUVRES PÉCHEURS, CAR LE JOUR DE LA SERVIETTE APPROCHE !!

Pour que l’Univers vous accorde sa miséricorde, vous devrez faire une offrande. OUI. Une offrande ! Et fort heureusement, je serai en cette occasion l’un des prêtres de l’Univers, un canal pour cette offrande. Or, l’Univers me susurre à l’oreille la chose suivante : nous avons besoin de plus de poésies vogonnes !

Aaaaaaaaaah !! Malheur ! Voilà de quoi ajouter au malheur du monde… Mais il nous faut se résoudre à ce sacrifice.

Pour nous préparer à cet évènement apocalyptique, écoutons une poésie canalisée par Jack2Ripper, un ami de moi :

Et maintenant… des détails sur cet appel à texte…

Continuer la lecture de « Concours de poésie vogonne !! »

La poésie vogonne

Share Button

La poésie vogonne (ou poésie vogone, peut-être), kézako ?
Eh bien, c’est l’une des pires formes de poésie que l’on puisse rencontrer dans l’Univers ! C’est Douglas Adams qui nous a permis, a nous insignifiants humains, d’en avoir connaissance, pour notre plus grand malheur.

«  Et ça ressemble à quoi ? » pourriez-vous me demander.
« Fuyez, fous que vous êtes ! » devrais-je vous répondre si j’étais un vieux sage empathique.
Mais je suis un pas sage sadique, alors je vais vous laisser écouter un poème vogon, un vrai. Attention à vous !

Continuer la lecture de « La poésie vogonne »

Le 21 décembre 2012 et son bug de l’apocalypse

Share Button

Petit retour sur la première vidéo avec laquelle j’ai lancé ma chaîne Youtube… C’était en 2012, mais pas à n’importe quelle date, héhé 😀 J’ai posté ça deux jours avant le 21 décembre 2012 !

Mais siiii, rappelez-vous ! LA FIN DU MONDE !!
J’avais bien tripé sur ce délire apocalyptique, et j’avais donc posé un petit slam dessus, tout en douceur, avec ambiance sonore chelou et tout.

Alors, donc, ça s’appelait « Exil du 3ème type », et c’est toujours visible là :

Je sais pas s’il y a vraiment un public pour ça… même parmi les vidéos américaines, on ne trouve pas grand chose dans le genre. Si ça vous branche, tenez-moi au jus, j’ai toujours quelques textes en stock ici et là 😉

Allez, a+ dans le bus,
Feldo