Retour (arrivée ?) sur Street Fighter !!

Share Button

Il fut un temps, lointain aujourd’hui, où, alors que nous rentrions du collège avec mon camarade Maxime, la première chose que nous faisions en arrivant chez moi était d’allumer ce bon vieil Amstrad CPC.

Nous avions nos jeux favoris : Tennis Cup (Maxime faisait du tennis donc ça lui parlait), Rodeo (une succession d’épreuves, le Decathlon du Texas) et… Street Fighter !

Oui, oui, Street Fighter 1, il a bel et bien existé 😉

C’était aussi merdique que vous êtes en train de l’imaginer, que ce soit au niveau des graphismes ou au niveau des contrôles. Mais à l’époque, niveau jeu de combat, c’était ça ou Yie Are Kung Fu (buchuuuu). Enfin, j’exagère, il y avait aussi le joli mais merdique Bushido, et l’excellent International Karate Plus. Mais Street Fighter restait quand même ce qui s’approchait le plus de la formule qui marche aujourd’hui.

Si vous voulez voir à quoi ça ressemble, je vous propose de mater cette vidéo par le youtubeur CholoCPC, vidéo non commentée :

Vous aurez le plaisir d’y voir Birdie dans sa première apparition ! C’était avant son régime MacDo, semble-t-il.

Continuer la lecture de « Retour (arrivée ?) sur Street Fighter !! »

Il y a dix ans : La Cité des Eaux

Share Button

Dix ans déjà !

Il y a 10 ans, je participais pour la deuxième fois au concours annuel de fiction interactive francophone. Ce concours a toujours lieu, pour cette année ça se passe par là : http://ifiction.free.fr/index.php?id=concours&date=2017

Or, donc, en octobre 2006, je proposais un jeu intitulé « La Cité des Eaux ». Il s’agit, comme les autres jeux du concours, d’une aventure purement textuelle, à la manière des jeux Infocom des années 80.

On peut trouver quelques informations supplémentaires ainsi que les fichiers permettant d’y jouer sur l’ifdb (l’équivalent de l’imdb pour les fictions interactives ;)) :
http://ifdb.tads.org/viewgame?id=62mz3wh4rpn1ef27

Il faut savoir qu’en règle générale, ces jeux se présentent sous la forme de fichiers « .z5 » que l’on charge depuis un interpréteur comme Gargoyle, Frotz ou le plus récent lectrote.

Rappelons aussi que ces jeux peuvent être un peu déroutants si l’on a toujours joué à des jeux modernes ! Vous pourrez trouver un peu d’aider à cette adresse :
http://ifiction.free.fr/index.php?id=aide
(on y trouve entre autres des pdf rappelant l’essentiel des verbes utilisables dans ces jeux)

Mais alors, la Cité des Eaux, c’était quoi ?
Une aventure post-apocalyptique, dans laquelle vous prenez le contrôle d’un homme décidé à mener à bien une mission. Lui sait ce qu’il a à faire, mais vous, non ! C’est au joueur de le découvrir au fur et à mesure de jeu. Traditionnellement, les fictions interactives sont des jeux à « énigmes » ou « puzzles ». Ici, il n’y en a pas trop, et le plus dur est en fait au tout début du jeu. Ensuite c’est assez simple et court, l’intérêt principal du jeu résidant dans les différentes fins qu’on peut obtenir suivant le chemin qu’on a emprunté.

J’avais donné à l’époque une interview écrite pour le journal SPAG, consacré aux fictions interactives :
http://www.spagmag.org/archives/backissues/spag47.html

Tout ça pour dire… N’Y JOUEZ PAS !!
Héhé ! Disons que… ma foi, d’un point de vue historique, si l’on veut voir à quoi ressemblait la renaissance du genre en France dans les années 2000, ça peut avoir un intérêt. Le jeu Filaments, par JB (qui se fait aujourd’hui appeler FibreTigre), était le premier de ce renouveau, en 2003. Notre petite communauté était à cette époque en ébullition, et c’est en 2005 que nous avons lancé le concours annuel qui a permis depuis à de nombreux jeux d’exister.

Mais voilà, de nombreux jeux de ce genre manquent de finitions, et en ce qui concerne « La Cité des Eaux », je ne chercherai à le proposer à de nouveaux joueurs qu’après l’avoir amélioré. Tâche qui est en cours depuis, heu… 10 ans 😉

Je reparlerai de ces sujets sur le blog, et peut-être en vidéo. En attendant, n’hésitez pas à me faire savoir si vous avez joué à des jeux du genre, ça m’intéresse !

Pour le Star Wars Day, dédicace au JDR version D6 !

Share Button

Oui, le dernier jdr Star Wars est sûrement très bien… je ne sais pas, il ne me tente pas beaucoup.

Mais c’est avec une nostalgie non feinte et un coeur qui bat (encore heureux) que je me remémore ces longues parties où j’étais maître de jeu sur Star Wars D6 deuxième édition… Avec mon frangin et deux amis, on naviguait de planètes en planètes avec un plaisir toujours renouvelé.

Star Wars D6 for ever!!
Star Wars D6 for ever!!

Je suis toujours fan du système D6, malgré ses défauts (qu’on peut compenser avec quelques règles additionnelles). C’est vraiment un système impeccable pour les jeux héroïques.

J’y reviendrai…. j’y reviendrai… 🙂

Que la Force soit avec vous !!
Feldo

Fractal : textes RP de la bêta

Share Button

Je vais poster ici quelques textes roleplay datant des premières versions bêta du jeu fractal. Si vous ne savez pas de quoi il s’agit, vous pouvez vous réferer au billet précédent consacré aux jpems et à Fractal.

Je parlais de 2001, mais en fait, d’après le forum que nous utilisions à l’époque, nos premiers textes RP datent de décembre 2000 ! Voilà qui ne nous rajeunit pas.

Pour contextualiser un peu la chose, je vais commencer par un texte « résumant » la vie de la communauté après quelques mois de jeu. Fractal est difficile, de nombreux joueurs meurent seuls dans le désert. D’autres fondent des communautés qui ne tiennent pas. La cité d’Utopia que j’avais fondé avec Yaz Kotka n’est jamais devenue une mégapole incontournable, mais elle a protégé ses habitants pendant un bon moment, malgré les raids de pillards et les morsures du désert.

Voici donc un résumé de la situation après un temps indéterminé :

Continuer la lecture de « Fractal : textes RP de la bêta »

Les pbem (jpem en français) et Fractal

Share Button

Séquence nostalgie.
C’était, je crois, en 2001.

J’avais passé peut-être deux ans sur Half-Life et Counterstrike, via la communauté Goa, et je cherchais d’autres horizons. Oh, je jouais toujours sur Goa, mais le joueur de jeu de rôle en moi, ainsi que l’amateur de jeux de gestion / stratégie, cherchaient une nourriture nouvelle 🙂

C’est vers cette époque que je me suis mis à T4C (Baronne Vaïlinda de Lighthaven), à Ultima Online (Edwin Kranke sur Oniris), et que j’ai découvert les « pbem » (play by e-mail), les successeurs des jeux par correspondance qui se pratiquaient autrefois à l’aide du courrier de La Poste. En effet, à une époque les joueurs isolés avaient eu recours aux lettres timbrées pour joueur leurs parties d’échecs ou de Diplomacy. L’arrivée du courrier électronique fut évidemment une révolution à ce niveau.
On appela donc « jeux par e-mail » (jpem est l’équivalent français de pbem) les premiers jeux de rôle ou de stratégie qui étaient gérés à l’aide de simples adresses e-mail. Le plus souvent, un maître de jeu coordonnait l’ensemble. Parfois, un serveur était capable de recevoir des e-mails spécifiquement formatés afin d’interpréter automatiquement des ordres pour un jeu de stratégie. Enfin, en tout cas, au début, ça passait clairement par courriel.

Et puis un beau jour…

Continuer la lecture de « Les pbem (jpem en français) et Fractal »