Rôliste TV, les questions de l’été ;-)

la chaîne dédiée au jdr nous propose de répondre à une quinzaine de questions !

D20 ou D100 ?

Crédits photo : Kolby Kirk (CC BY 3.0).
Il s'agit d'un dé en os trouvé dans un fort de la guerre civile américaine.
Le roi des dés.

Vraiment, le dé à six faces. Je sais pour beaucoup, c’est un dé trop vu, trop utilisé, trop mainstream. Mais pourquoi est-il si populaire ? Parce qu’il est génial ! Et pas que pour le système Open D6 (que j’aime beaucoup mais qui mérite quand même un petit lifting).

Après, le D20 a bien sûr un côté quasi-ésotérique assez drôle. Le système de jeu avec lequel il est le plus souvent utilisé repose sur trop d’aléatoire à mon goût, mais il est bien sûr possible d’en faire bon usage. Ceci dit, quitte à utiliser des dés de rôlistes 😉 je préfère aller vers le D100, qui permet des systèmes poussés et intéressants (allant facilement vers le simulationnisme voire le trop-de-stats-isme, mais tout le monde n’est pas obligé de les utiliser pour faire du Chaosium :p ).

Bon, enfin, le D6 quoi.


Quel a été ton jet de dé le plus improbable ?

Pas tout à fait mon jet de dé, mais pour une tablée de Warhammer récente, mes joueurs et joueuses ont tiré leur lieu de naissance au dé (supplément P.E.R.S.O.N.N.A.G.E. de la v1). Les PJs avaient 25% de probas de naître à Altdorf. Les cinq sont nés à Altdorf.

Si je ne m’abuse, c’est une probabilité de 0,0009765625, non ? Mes maths sont un peu rouillés à ce niveau mais il me semble que ça revient à 1/4 x 1/4 x 1/4 x 1/4 x 1/4, soit 1/1024 :p


Quel est pour toi le jeu le plus agréable à lire ?

Pour ce que j’en ai vu, le dernier Pavillon Noir a l’air passionnant et riche. Je l’ai testé en tant que joueur et ça m’a pas taaaant que ça donné envie d’y jouer ou de maîtriser dessus. Mais les bouquins sont dingues !


La qualité préférée chez un joueur ou une joueuse ?

L’écoute et la connivence.

L’écoute car il est important qu’à une table tout le monde puisse participer à une juste mesure. Ultimement, on doit veiller à ça en tant que MJ, mais c’est bien plus facile et agréable si tout le monde à la table y prend garde, en laissant des espaces d’intervention sans phagocyter la moindre seconde de jeu :p

La connivence parce que s’il est intéressant d’étoffer peu à peu la personnalité voire le background de son personnage, c’est d’autant plus profond et riche si on prend la peine de se tourner vers les autres personnages de la table pour créer quelque chose de commun.


La qualité préférée chez un ou une MJ ?

Le ou la MJ qui arrive à trouver ce que veulent les gens à sa table, et qui sait le leur donner, individuellement, c’est le bien. Bon, ça passe mieux avec une session zéro c’est sûr. Mais ça demande aussi un peu d’attention au cours des parties.


Le défaut redouté chez un joueur ou une joueuse ?

Le moi-d’abord à tout crin, surtout.

Mais j’ai quand même aussi du mal avec l’humour relou. Non, mais vraiment, l’humour bien relou à la Carlos ou Jean Roucas, m’voyez (paye tes vieilles références). Et ça, mine de rien, C’EST PAS SI RARE !


Le défaut redouté chez un ou une MJ ?

Le syndrome du MJ vs PJs. Bon, ça n’arrive plus trop, c’est très Années 80 dans l’esprit =)


Si tu avais un matériel illimité, qu’installerais-tu dans ta pièce de jeu ?

Ce n’est pas un énorme fantasme, je me contente surtout d’un peu de confort. Mais ma foi, si on parle de matériel illimité, autant en profiter !

Il y aurait alors :

  • De quoi jouer autour d’une belle table, ou par terre sur un super tapis (voire de la moquette épaisse sa mère).
  • Du coup, bah, des chaises en bois qui le font, et des coussins qui l’effectuent.
  • Plein de dés à la cool, mais tous LISIBLES ! Aucun de ces putains de dés remplis de décos qui donnent justement l’impression de vouloir cacher le résultat au MJ :p
  • Un système de son surround avec des aigus cristallins, des mediums sérieux et des basses de l’enfer.
  • Un système d’éclairage électrique à LED avec différentes couleurs et des luminosités réglables… mais aussi plein de bougies pour jouer en mode Barry Lyndon.
  • Du matos de prise d’image et son pour faire des vidéos de parties.
  • Un peu de décor stylé pour aller avec (de quoi faire deux ou trois ambiances différentes, et un fond vert).
  • Des accessoires divers et variés : écrans de MJ, cartes, globes.
  • Une table électronique (dans le genre Surface de Microsoft). De quoi faire de belles bastons sci-fi en mode tactique :p
  • Une bibliothèque remplie de jeux de rôles et de jeux de société.
  • Des fenêtres inclinées sur lesquelles tape la pluie pour de meilleurs parties de l’Appel de Cthulhu (m’enfin du coup ça marche mieux en Bretagne).

Quel est l’endroit le plus incongru dans lequel tu aies joué ?

Un garage souterrain. J’étais joueur sur l’Appel de Cthulhu. Pinaise, j’étais fort jeune mais je me rappelle avoir alors joué un journaliste d’origine italienne nommé Angelo Giotozzoni (ce nom n’a pas l’air d’exister du tout, mais on n’avait pas internet à l’époque, alors bon) qui portait chemise rose et bretelles =)


Quelle a été ta pire surprise en arrivant à une table ?

Rien de bien fou pour autant que je m’en rappelle là comme ça.

Un petit exemple qui montre que bon-finalement-parfois-hein : MJ en convention de jdr, je m’aperçois qu’on m’a attribué une table dans un putain de couloir, JUSTE à côté la porte d’entrée principale. Dans le genre qui augure une partie relouuu avec plein de passage et l’impossibilité de se concentrer.

Sauf qu’au final les gens étaient déjà presque tous à l’intérieur (puisqu’il faut bien arriver à une certaine heure pour rejoindre une table), et cette table nous a finalement permis d’avoir un peu d’air, mais surtout plus de silence que dans la grande salle principale qui était un peu en mode hangar (avec un brouhaha certain).

Donc voilà, bon finalement parfois hein ! On croit que c’est la merde et puis même pas :p


Si tu devais jouer 10 ans avec un seul jeu ou une seule campagne ?

Réponse raisonnable :

Je partirais probablement sur un jeu mainstream avec un univers qui peut attirer de nouvelles personnes chaque année, histoire de varier les plaisirs d’une autre façon :p L’autre avantage c’est que ces jeux proposent de vastes ressources.

Pas trop l’Appel de Cthulhu… qui est sympa mais on y tourne vite en rond. Warhammer serait une piste bien sûr. En jouant sur des campagnes se déroulant dans d’autres nations et continents il y aurait largement de quoi faire. Mais au final j’irais sans doute vers du Star Wars. Rien de très original, certes, mais cet univers (cette galaxie, pour le coup) parle à beaucoup de monde et permet d’être étiré dans deux sens :
– géographiquement, il faudrait des siècles pour imaginer tous les lieux visitables ;
– temporellement, des débuts de la colonisation spatiale aux décennies qui suivent les films ou les livres, il y a largement de quoi jouer et rejouer.

Réponse déraisonnable :

Je resterais sur un jeu perso (pas prêt du touuuut) très inspiré de Stargate Universe. L’exploration d’un gigantesque vaisseau spatial ancien regorgeant de secrets. Telle une fractale, l’aventure semblerait n’avoir pas de fin, tant le fait de fouiller d’un côté ouvrirait de nouvelles opportunités et créerait plus de questions que ça n’apporterait de réponses.

Oui, c’est une sorte de MEGADONJON :p


Quelle a été la mort de personnage qui t’a le plus marquée ?

Je n’ai pas été beaucoup joueur. Et les MJs ne tuent pas si souvent les persos. Donc j’ai connu peu de mort sur mes propres personnages.

Il y en a bien une qui m’a marquée tout de même (c’est un peu NSFL). J’étais à une tablée de Z-Corps. J’incarnais un ex-taulard qui avait trouvé un vrai sens à sa vie en protégeant une putain de mallette et une petite fille plus-ou-moins-badass.

Toujours est-il que l’équipe a fini par se planter en beauté lors d’un raid de ressources sur un hôpital. Tout le monde s’est retrouvé à courir dans tous les sens, chacun de son côté. On claquait tous les uns après les autres.

Mon gars s’est fait piéger dans une chambre, assiégé par un bon bout de horde. Réfugié dans la salle de bain, les zombies tambourinant à la porte, il a fini par comprendre qu’il n’avait plus aucune chance de s’en tirer et a préféré s’ouvrir les veines plutôt que de vivre quelques secondes ou minutes de mise en charpie et d’infection atroces.


Si tu devais vivre dans un univers de jdr, quel serait-il ?

La plupart des univers sont plutôt dangereux, voire cauchemardesques ! Encore une fois, mine de rien Star Wars sort du lot avec une médecine très avancée et une criminalité somme toute facile à éviter.

Mais pour s’éloigner cette fois d’un univers tiré avant tout d’un film, et aller vers du pur JDR, je serais tenté par Palimpseste, un univers pas très connu (le jeu n’a pas vraiment marché) où la magie est omniprésente. Un côté villes-dans-les-airs avec une touche de steampunk. Rien d’excessivement original mais l’ambiance était plutôt bonne.

Rhoo, qu’est-ce que je raconte ?! Si je devais vivre dans un univers de jdr, ce serait bien évidemment dans Toon.


Comment as-tu entendu parler la première fois du jdr ?

J’ai pratiqué le jdr sans le savoir à la manière de monsieur Jourdain lorsque j’avais six ou sept ans et que je partageais un lit superposé avec mon frère, âgé de quelques années de moins. Avant de dormir, je lui proposais des choix très simples dans une espèce de labyrinthe… ça n’allait pas beaucoup plus loin que « porte de gauche, porte de droite ou tout droit » et des bonnes ou mauvaises rencontres derrière… mais c’était un début 😉

La première fois que j’ai entendu parler de jeu de rôle tel qu’on l’entend, c’était bien plus tard, au collège. Un camarade fort inspiré m’a fait jouer dans la cour, sans dé, sans fiche, en mode totalement narratif. C’était dans l’univers de Heavy Metal (par Croc), un peu modifié à sa sauce. Quelque chose de très violent mais drôle et marquant.

Peu de temps après je découvrais d’autres potes qui connaissaient le jdr et j’ai enchaîné avec un peu d’AdC et surtout du Warhammer (après l’avoir trouvé d’occase dans un vide-grenier :-)).


Que penses-tu des chats autour de la table de jeu ?

Autour ? M’en fous.

Dedans ? Faut voir.

Chateusement vôtre,
Feldo

1 commentaire sur “Rôliste TV, les questions de l’été ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.