Le Café des Auteurs de Jeu (2ème test sur Testamenon)

Share Button

L’association Sud Piccel organise en ce moment sur Montpellier (bar Les Castors) des soirées proposant à quelques auteurs de discuter de leurs productions et de leur processus créatif.

J’ai eu le plaisir de participer le mois dernier et d’avoir ainsi l’occasion de présenter Testamenon, décrit dans un billet précédent. En quelques mots, ce jeu de rôle vous propose d’incarner des techniciens dans un monde ravagé par des monstres géants. Votre rôle ? Vous assurer de la bonne marche des robots géants (et de leurs pilotes) qui ont pour mission de défendre la Terre !

Encore une fois, la partie s’est bien déroulée et le système de jeu, fort simple, nous a permis de gérer les difficultés sans se mettre au travers de l’immersion ni nous faire perdre du temps de préparation. Il méritera sans doute de nouvelles corrections (j’ai par exemple un peu augmenté la difficulté après le premier test) et évolutions, mais il n’a pas vocation à devenir une usine à gaz et ça semble être parti dans la bonne direction.

Le format de la soirée ne se prêtait pas aux longues parties, donc j’ai tâché de faire court et l’ensemble a pu tenir en deux heures.

Création des personnages…

La fiche de personnage est très succincte :

Il suffit de cocher une croix dans chaque tableau (technique, adresse, failles, etc.) pour boucler les compétences du personnage. Dans le cas d’une mini-campagne on peut ajouter des croix dans de nouvelles compétences ou en ajouter une (deux max) sur une compétence déjà acquise pour devenir expert·e… et ça ne va pas beaucoup plus loin que ça.

Les points d’expérience, ici appelés PP pour Points de Personnage, peuvent aussi être consommés pour monter en grade (ce qui donne accès à de nouveaux équipements et/ou des subalternes) ou pour augmenter le nombre de Points de Vie.

Toujours est-il qu’au moment de la création, ça va très vite. Et il est assez facile pour la tablée de voir qui a pris quoi pour trouver des compétences complémentaires (on a beau dire, c’est toujours plus sympa de pas être douze à faire la même chose dans une équipe).

… et des PNJs majeurs !

Ouaip. Cette fois, on ne s’est pas contentés de créer les PJ, j’ai aussi demandé aux quatre joueurs et joueuse de choisir une arme (ou autre fonction utile) du GROS ROBOT qu’ils allaient devoir entretenir et escorter, ce qui a donné :

  • un gros poing à griffes et impulsion pour tataner au contact ;
  • un gros bouclier (entouré de lames en dents de scie au cas où il faudrait encore plus tataner au contact) ;
  • de moyennement gros jetpacks au niveau des pieds permettant un saut par sortie ;
  • un GROS RAYON LASER qui part d’une espèce de gros noeil au milieu de la tête (le robot prend du coup la forme d’un cyclope).

Vu qu’il s’agit de combattre des monstres géants surnommés Démons par la population mondiale, les gentils partent sur des noms bibliques, et il fut décidé que ce robot s’appellerait NAZARET.

Et qu’est-ce qui se passe quand on a à table un graphiste illustrateur ? Ben, ça :

On n’a pas arrêté en si bon chemin et on a ensuite créé ensemble la jeune pilote du robot. Le jeu se déroule en Chine dans une atmosphère cosmopolite. Nous sommes partis sur une jeune américaine du nom d’Evangeline (outre la référence à l’anime, ça sonne un peu franchouillard, certes :)).

Et qu’est-ce qui se passe quand on a à table une graphiste illustratrice ? Ben, ça :

Cette même joueuse a aussi dessiné le portrait de son personnage, une technicienne chinoise du nom de Yushan Xu, spécialiste en biotechs et en combat au corps à corps (ben, quoi, même du haut de ses 1,52 mètres elle se retrouve avec la même force que quiconque une fois dans son gros exosquelette à la Aliens ;)).

Bilan et perspectives

Le fait de créer le robot ensemble était vraiment cool ! Je pense conserver le principe. Par contre, pour la pilote, pour un one-shot court ce n’était pas un souci mais pour une campagne ça peut comporter quelques inconvénients : il serait peut-être plus intéressant de cacher les forces et les failles de ces PNJs majeurs afin de permettre aux PJs de les découvrir avec le temps.

Et comme au sein du Manoir du Crime (boutique/asso de jdr sur Montpellier) un concept sympa de « campagne du mois » a été lancé (sur 4 semaines à chaque fois), je me tâte d’y proposer un mois Testamenon !

Xenotechement vôtre,
Feldo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.