Warhammer custom : de la v1 à la v4

Share Button

Comme nombre de MJ, j’aime à trafiquer les règles officielles. Mais que faire de règles désormais en partie redondantes ? :p

Ouaip. C’est plutôt cool, en fait, bon nombre de règles maison que j’utilisais dans mon mélange v1/v2 se retrouvent à la base de la nouvelle v4. Principalement le fait d’avoir toute carrière divisée en quatre étapes (un gros morceau que je ne laisserai pas intouché tout de même), mais aussi de petits détails comme les dilemmes à contrepartie lors de la création de perso, la gestion de l’argent, le caractère perçant des armes à feu (et surtout leur impact psychologique).

 

La question est toujours de savoir si on peut simplifier, complexifier, rendre le jeu plus « réaliste » (un bien grand mot), plus dramatique… ou tout ça à la fois ! (si, si)

Je vais en effet revenir vers du custom pour avoir un jeu plus simple et plus complexe. Plus complexe, parce que je trouve le nombre de compétences un peu limité et qu’on donne plus facilement de la couleur et du caractère aux personnages en leur offrant des compétences rares et situationnelles (mais que ces compétences devraient coûter moins cher voire être offertes). Plus simple, parce que je considère qu’en temps que MJ qui détaille le jeu il me revient la charge de laisser ça facile à gérer pour les joueurs et joueuses. Plus simple aussi, parce que même si j’aime les combats tactiques avec des choix riches, dans le feu de l’action je privilégie souvent les tests de combat simplifiés et accompagnés de descriptions et de questions faites à l’équipe sans leur demander de se limiter au classique « un mouvement + une action » ou ce genre de choses.

Le plus logique sera de tester les règles v4 sans trop y toucher tout d’abord. Nous verrons à l’usage ce qu’il convient de modifier (bien sûr dès la lecture des idées font leur chemin et certaines choses seront un peu « ajustées » dès la première session, héhé).

 

Deux chantiers m’intéressent en premier lieu :

  1. La préparation d’un livret de création de personnage plus riche. La créa en v4 est quand même pas mal foutue, mais perso par exemple quand quelqu’un accepte le sort au lieu de choisir une carrière au lieu de donner de l’XP j’avais tendance à donner de petits bonus permanents dans les caracs tirées… à comparer ! Et puis il y a de quoi s’inspirer du supplément PERSONNAGES (ainsi que du Nouvel Apocryphe) de la v1 pour réaliser quelque chose de bien complet.
  2. La création de carrières (évidemment :)).
  3. La modification du système de carrière ! Moins nécessaire qu’avant… comme je le disais plus haut cette version correspond déjà pas mal à ce que j’utilisais au niveau de la structure. Mais j’ai peur que ça manque un peu de surprises et de piquant. Désormais on voit tout de suite où en sera un PJ dans 10 sessions, le niveau 4 du ratier, c’est l’exterminateur, et il n’a pas peur des Skavens. Ok, bon… Sympa mais je sais pas si on verra beaucoup. C’était pareil voire pire dans les v1 où v2… Rappelez-vous de la v1 avec ses carrières d’Assassin ou de Templier qui faisaient baver les joueurs :p
    D’où mon système perso, où, après la carrière de base, je fabriquai les carrières suivantes suivant les besoins. Les joueurs et joueuses ne savaient pas tout à fait ce qui les attendait pour la suite, et comme j’ajoutais pas mal de compétences secondaires, tout le monde avait un perso bien distinct des autres, avec des moments pour briller et des moments pour laisser briller les autres.

Tout ça va prendre un peu de temps !!

 

En attendant, je vais proposer ici quelques exemples de ce que j’ai utilisé en 2016/2017. Comme je le disais juste au-dessus, on avait démarré avec des carrières de base, puis j’avais réalisé ces fiches pour les seconde carrières et les suivantes (pour cause de déménagements et autres on n’avait pas pu aller très loin malheureusement). Bien sûr, comme les plans de carrière sont assez riche, je donnais aussi plus d’XP pour compenser.

Équipe de départ et le chemin que leur avais prévu (suivant leurs désirs d’évolution bien sûr) :

  • Albrecht, Humain (M) Scribe -> Apprenti Cannonier -> Cannonier -> Chef cannonier… (entré dans l’armée après avoir été missionné pour accompagner une mission en Kislev)
  • Wertha, Humain (F) Scribe (le hasard :)) -> Acolyte Céleste -> Compagnon Céleste -> Maître Céleste -> Seigneur Céleste (mage bleu pour l’armée impériale)
  • Gitta, Humaine (F) Hors-la-loi -> Éclaireuse -> ? (carrière militaire aussi, mais avec un parcours moins planifié, des envies de combattante agile en tout cas)
  • Martin, Humain (M) Guide racoleur -> Trafiquant de cadavres (dans une version « carrière avancée » plutôt puissante et qui prépare à une utilisation de la médecine
  • Elfrida, Humaine (F) Collectrice de taxes -> Patrouilleuse rurale (là encore quelque chose d’avancé et puissant préparant à un métier du genre « Juge itinérante »)

Ces deuxièmes carrières, assez longues à terminer, représentaient des socles de formation solide pour une poursuite dans une lancée logique.
On peut noter que, pour compenser cette longueur, j’avais :

  • d’une part donné un coût à chaque compétence (beaucoup ne coûtaient que 50 ou 75 XP au lieu de 100)
  • d’autre part séparé la fiche entre trois types de compétences : prioritaires (à acquérir avant le reste), obligatoires (à acquérir pour passer au niveau supérieur) ou facultatives (intéressantes à prendre au passage, mais pas nécessaires)

 

Voici donc une partie des PDF (légers, environ 55 ko chacun) des carrières taillées aux petits oignons pour chaque personnage :

carriere Albrecht – 01 – Apprenti cannonier

carriere Albrecht – 02 – Cannonier

carriere Wertha – 01 – Acolyte celeste

carriere Wertha – 02 – Compagnon celeste

carriere Wertha – 03 – Maitre celeste

carriere Gitta – 01 – Eclaireuse

carriere Martin – 01 – Trafiquant cadavres

carriere Elfrida – 01 – Patrouilleuse

On peut voir au passage que, niveau caracs, j’étais parti sur du « très exhaustif », avec le retour du Calme de la v1 :p
J’aimais le fait de pouvoir avoir à table un mage peureux ou un barbare sans peur, héhé.

 

Bricoleusement vôtre,
Feldo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.